Les administrateurs gèrent les Building Blocks depuis la page Installer un Building Block ou à l'aide de l'outil de ligne de commande B2Manager.

Mises à jour logicielles

Le module Mises à jour logicielles, situé dans le panneau de configuration de l'administrateur, permet d'obtenir les mises à jour des Building Blocks et d'accéder aux dernières versions de ceux-ci.

En savoir plus sur les mises à jour logicielles


Installer ou mettre à jour un Building Block

Dans certains cas, l'installation d'une nouvelle version d'un Building Block peut nécessiter la désinstallation de la version existante. Si l'écrasement du Building Block ne fonctionne pas, essayez la méthode suivante.

Avant d'installer un Building Block, vous devez en télécharger un existant ou en créer un.

Dans un environnement à équilibrage de charge ou distribué, Blackboard Learn déploie automatiquement les informations sur tous les autres nœuds.

  1. Dans le panneau de configuration de l'administrateur, sous Building Blocks, sélectionnez Building Blocks.
  2. Sélectionnez Outils installés > Télécharger des Building Blocks > Parcourir, puis localisez le fichier .war du Building Block. Le fichier peut également avoir une extension .zip.

    Blackboard conserve un catalogue d'extensions des Building Blocks. Pour plus d'informations sur la création des Building Blocks, reportez-vous à Modifications et spécifications des services web et de l'API Building Blocks. Ces fichiers sont disponibles en anglais uniquement sur behind.blackboard.com.

  3. Sélectionnez Envoyer pour mettre en ligne le fichier Blackboard Learn puis sélectionnez OK pour revenir à la page des Building Blocks.
  4. Pour activer le Building Block, sélectionnez Disponible dans la liste Disponibilité du Building Block. Blackboard Learn répertorie les autorisations requises par le Building Block. Cette fonctionnalité de sécurité est destinée à protéger Blackboard Learn contre tout contenu dangereux. Si vous avez des questions sur les autorisations accordées au Building Block, contactez le fournisseur avant de les approuver.
  5. Pour rendre le Building Block disponible et lui attribuer les autorisations demandées, sélectionnez Approuver.

Pour mettre à jour un Building Block, suivez les instructions du fournisseur. Notez que la plupart des mises à niveaux désinstallent l'ancienne version du Building Block et la remplace par la nouvelle version.


Supprimer un Building Block

Lorsqu'un Building Block n'est plus utile, les administrateurs peuvent décider de le supprimer ou de le rendre non disponible. Lorsque vous rendez un Building Block indisponible, il reste dans Blackboard Learn mais n'est plus disponible pour les utilisateurs. Lorsque vous supprimez un Building Block, il est supprimé de Blackboard Learn.

Si vous avez l'intention de le réutiliser plus tard, nous vous recommandons de le rendre non disponible.

  1. Dans le panneau de configuration de l'administrateur, accédez à Building Blocks > Outils installés.
  2. Pour désactiver le Building Block, sélectionnez Rendre indisponible dans le menu du building block.
  3. Pour désinstaller le Building Block, sélectionnez Supprimer puis OK pour confirmer l'action.

Les outils de contenu ajoutés en tant que Building Blocks permettent aux professeurs de créer différents types de contenu et de les afficher pour les utilisateurs. Lorsqu'un outil de contenu est supprimé ou rendu indisponible, les utilisateurs ne peuvent pas accéder au contenu créé à l'aide de cet outil de contenu. Les étudiants ne voient pas les liens vers ces éléments de contenu. Les professeurs peuvent voir ces liens, mais ne peuvent pas les ouvrir ou en visualiser le contenu. Si le Building Block est rendu disponible à nouveau, les liens deviennent visibles et disponibles pour tous.


Gestion des Building Blocks

  1. Dans le panneau de configuration de l'administrateur, accédez à Building Blocks > Outils installés.
  2. Vous pouvez effectuer les actions suivantes :
Tâches des outils installés
VersSélectionner
Apporter des modifications à un Building BlockParamètres. Ce bouton n'apparaît que si le Building Block peut être configuré. Apportez toutes les modifications souhaitées à la configuration du Building Block. Les paramètres sont uniques à chaque Building Block et peuvent contenir des éléments comme des fichiers de licence, des ressources externes ou des paramètres régionaux.
Supprimer un Building BlockDésinstaller. Cette action ne peut être annulée.
Définition du Building Block comme disponible/non disponibleOuvrez le menu du Building Block et sélectionnez l'une des options suivantes :
  • Définir sur Inactif : cet état permet d'enregistrer un Building Block, mais rend impossible l'exécution d'un code, y compris l'exécution de scripts de configuration. Il s'agit de l'état par défaut de tous les Building Blocks après la première installation.
  • Ensemble disponible : les utilisateurs ont accès au Building Block.
  • Ensemble indisponible : Le Building Block est enregistré, peut exécuter du code mais n'est pas disponible pour les utilisateurs.
Dans des cours, définir la disponibilité par défaut pour un outil Building Block.la liste de la colonne Cours/Association par défaut. Cette option détermine si l'outil est disponible par défaut au sein des cours.
Examiner les informations détaillées sur le Building BlockAfficher les composants. Cette page répertorie les composants du Building Block, une description, son numéro de version, les informations relatives au fournisseur, ainsi que les langues disponibles et par défaut. Si le Building Block a son propre CSS pour les thèmes par défaut, ces thèmes sont répertoriés pour faciliter la localisation des fichiers corrects pendant le travail de personnalisation.
télécharger une Création de BlocsRechercher et télécharger des Créations de Blocs. Ceci crée un lien vers le catalogue des extensions. Les Building Blocks peuvent être téléchargés sur un ordinateur, puis ajoutés au système. Le téléchargement d'un Building Block n'entraîne pas son installation.
Installer un Building BlockTélécharger un Building Block.

Installer les Building Blocks à l'aide de la commande B2Manager

  1. Installez le Building Block : Saisissez la commande suivante, où blackboard_home correspond à l'emplacement d'installation de Blackboard et B2_Path & Filename au chemin complet et au nom de fichier du Building Block à installer ou mettre à jour :

    Syntaxe UNIX :

    /usr/local/blackboard_home/tools/admin/B2Manager.sh -i B2_Path & Filename.war
    Par exemple : /usr/local/blackboard_home/tools/admin/B2Manager.sh -i /usr/local/MyB2.war

    Syntaxe Windows :

    C:\<span class="variable">blackboard_home\tools\admin\B2Manager.bat -i B2_Path &amp; Filename.war
    Par exemple :C:\<span class="variable">blackboard_home\tools\admin\B2Manager.bat -i C:\BuildingBlocks\MyB2.war

  2. Configurez le Building Block : Tapez la commande suivante où blackboard_home représente l'emplacement d'installation de Blackboard :

    Syntaxe UNIX :

    /usr/local/blackboard_home/tools/admin/B2Manager.sh -v

    Syntaxe Windows :

    C:\<span class="variable">blackboard_home\tools\admin\B2Manager.bat -v

  3. Dans la liste détaillée, recherchez le Building Block en cours de configuration.
  4. From the Setup field, copy the URL listed and paste it into a web browser. Si vous êtes invité à vous authentifier, utilisez vos informations d'identification d'administrateur Blackboard.
  5. Suivez la procédure indiquée par le fournisseur du Building Block pour terminer le processus de configuration.

Gérer des Building Blocks à l'aide de la commande B2Manager

Vous pouvez gérer des Building Blocks à l'aide de l'outil de ligne de commande B2Manager.

  1. À partir d’une ligne de commande, modifiez le répertoire suivant, où rép_racine_blackboard correspond à l’emplacement d’installation de Blackboard Learn :

    Syntaxe UNIX :

    cd %/usr/local/blackboard_home/tools/admin

    Syntaxe Windows :

    cd C:\<span class="variable">blackboard_home\tools\admin

  2. À partir de ce répertoire, saisissez la commande suivante pour exécuter la commande B2Manager selon l'opération souhaitée, où filename correspond au nom de fichier .war du Building Block et B2_Handle au descripteur identifiant le Building Block. Pour identifier le descripteur du Building Block, saisissez l'une des commandes de liste (-v ou -l) :

    Syntaxe UNIX :

    B2Manager.sh &lt; -c VALUE | -r | -s VALUE | -v | -l &gt; [filename | B2_Handle]

    Par exemple :

    Pour modifier l'état du système de la Création de Blocs MyB2 à Activé, tapez :B2Manager.sh -s AVAILABLE MyB2

    Pour répertorier tous les Building Blocks de manière détaillée, saisissez :B2Manager.sh -v

    Syntaxe Windows :

    B2Manager.bat &lt; -c VALUE | -r | -s VALUE | -v | -l &gt; [filename| B2_Handle]

    Par exemple :

    Pour modifier l'état du système de la Création de Blocs MyB2 à Activé, tapez :B2Manager.bat -s AVAILABLE MyB2

    Pour répertorier tous les Building Blocks de manière détaillée, tapez :B2Manager.bat -v

    Remarque : Pour identifier le descripteur du Building Block, saisissez l'une des commandes de liste (-v ou -l).

    Commandes de liste
    CommandeDescription
    -cModifier l'état du cours ou de l'organisation par défaut du Building Block spécifié. Cette option détermine si l'outil est disponible par défaut au sein des cours. Valeurs valides :
    AVAILABLE ou UNAVAILABLE
    -rSupprimer le Building Block spécifié du système. Cette action ne peut être annulée.
    -sModifier l'état du Building Block spécifié dans le système. Valeurs valides :
    • INACTIVE: cet état permet d'enregistrer un Building Block, mais rend impossible l'exécution d'un code, y compris l'exécution de scripts de configuration. Il s'agit de l'état par défaut de tous les Building Blocks après la première installation.
    • AVAILABLE: les utilisateurs ont accès au Building Block.
    • UNAVAILABLE: Le Building Block est enregistré, peut exécuter du code mais n'est pas disponible pour les utilisateurs.
    -vRépertorier tous les Building Blocks installés de manière détaillée. Si les variables Filename ou B2_Handle sont spécifiées, seules les informations relatives à ce Building Block seront répertoriées.
    -lRépertorier tous les Building Blocks installés de façon abrégée. Si les variables filenameou B2_Handle sont spécifiées, seules les informations relatives à cette Création de Blocs seront répertoriées. Format de la liste : "B2 Name" B2_Handle by Vendor [System Status] SetupURL
    -oRemplacer les mesures de sécurité pour les Building Blocks obligatoires
    *UTILISATION RÉSERVÉE À BLACKBOARD* Son utilisation peut rendre votre système instable.
    -dRemplacer les mesures de sécurité pour les vérifications de dépendance des Building Blocks
    *UTILISATION RÉSERVÉE À BLACKBOARD* Son utilisation peut rendre votre système instable.

Modification du mot de passe d'intégration

L'utilisateur d'intégration est un compte utilisateur spécifique utilisé par l'outil de ligne de commande Instantané et l'API d'intégration de données pour gérer les opérations d'un ordinateur client utilisant le protocole SOAP (Simple Object Access Protocol). Cette page permet aux administrateurs de changer le mot de passe de l'utilisateur d'intégration.

L'utilisateur d'intégration n'a pas accès à Blackboard Learn via l'interface utilisateur. Il ne peut pas non plus être affecté à un cours ni participer à l'environnement éducatif et pédagogique de quelque manière que ce soit.

Dans le Panneau de configuration de l'administrateur, sous Building Blocks, sélectionnez Intégration de données, puis Mot de passe d'intégration.