Le nombre d'étudiants qui suivent votre cours et le degré de connaissance de chacun peuvent influer sur la façon dont vous sélectionnez les membres d'un groupe de travail et de collaboration.

D'une manière générale, composez des groupes de quatre personnes minimum. En cas d'absence d'un membre dans un groupe à quatre membres, le groupe peut continuer à fonctionner. Cette taille de groupe ne permet pas aux étudiants d'être inactifs. Les membres du groupe peuvent répartir les tâches uniformément. Quatre membres apportent suffisamment de diversité, d'opinions et de styles d'apprentissage pour la réflexion et la recherche de solutions.

Si vous souhaitez affecter plusieurs activités de groupe, prévoyez de procéder à des rotations de groupes pendant toute la période de cours. Toutefois, conservez un groupe avec la même composition suffisamment longtemps pour permettre à ses membres de tisser des liens et d'être productifs.


Méthodes d'inscription aux groupes

Lorsque vous créez un groupe ou un ensemble de groupes, vous pouvez sélectionner les membres du groupe des manières suivantes :

  • Sélection manuelle des membres d'un groupe (également appelés groupes personnalisés)
  • Sélection aléatoire des membres par le système lorsque vous créez des ensembles de groupes
  • Auto-inscription des étudiants

Inscription manuelle

L'inscription manuelle vous permet d'affecter chaque étudiant du cours à un groupe.

Si vous connaissez un minimum vos étudiants, vous pouvez judicieusement affecter des membres aux groupes et garantir la diversité. Les groupes qui contiennent des traits de personnalité assortis ou des compétences mixtes peuvent produire les meilleurs résultats. Les étudiants peuvent préférer que la constitution du groupe soit effectuée par le professeur plutôt que de choisir eux-mêmes le groupe dans lequel ils souhaitent travailler.

Créez des groupes qui incluent les personnes ayant des points forts, des connaissances et même des habitudes de travail variés. Vous devez également tenir compte du sexe et des différences culturelles. Les groupes hétérogènes fonctionnent particulièrement bien pour produire de nouvelles idées et explorer un projet sous différents angles. Les membres les plus forts d'un groupe acquerront une connaissance plus approfondie du sujet, en aidant les autres membres en difficulté. Les étudiants les plus faibles vont non seulement acquérir des connaissances au côté des étudiants motivés, mais pourront également avoir un aperçu de la façon dont les membres de leur groupe abordent leur formation. La collaboration entre étudiants et les exemples reçus entre pairs sont généralement une source de satisfaction et de motivation.


Inscription aléatoire

Elle définit automatiquement l’adhésion aux groupes en fonction du nombre d’apprenants par groupe défini ou du nombre de groupes désigné. L’inscription aléatoire s’applique uniquement aux étudiants actuellement inscrits à votre cours. Vous pouvez inscrire des étudiants supplémentaires manuellement.

L’affectation aléatoire aux groupes est souvent la meilleure solution pour les professeurs qui dispensent des cours avec de nombreux étudiants sans avoir l’occasion de les connaître tous individuellement. En effet, dans cette configuration, il peut être difficile de savoir quels étudiants travaillent bien ensemble et obtiennent de bons résultats. Bien que l’affectation aléatoire soit simple pour un professeur, vu qu’aucune préparation n’est nécessaire, certains étudiants peuvent l’interpréter comme un manque de considération de sa part.

En affectant aléatoirement des étudiants aux groupes, vous évitez le risque que les étudiants qui choisissent leurs propres partenaires passent trop de temps à fraterniser et à se constituer en clan. Aucun étudiant n’est exclu, ignoré ou choisi en dernier. Par ailleurs, certains professeurs estiment que l'un des objectifs du travail de groupe est de collaborer avec des personnes qui ne se connaissent pas, et l'affectation aléatoire augmente cette probabilité.


Auto-inscription

L’auto-inscription permet aux étudiants de s’ajouter à un groupe.

Lorsque les étudiants constituent eux-mêmes les groupes, ils ont tendance à le faire sur la base des relations ou des affinités : amis, coéquipiers, appartenance à une organisation, groupes sociaux sur le campus, origine ethnique ou sexe. Les étudiants qui ont très peu d'affinités peuvent trouver difficile de s'intégrer aux groupes composés d'individus.

Les groupes homogènes n'auront peut-être pas besoin de passer beaucoup de temps ensemble. Ils auront peut-être déjà une confiance mutuelle forte qui leur permettra d’atteindre au mieux les résultats escomptés.

Vous voudrez peut-être réfléchir à la manière de promouvoir l’inclusion ou utiliser l’auto-inscription uniquement pour les cours où des étudiants ont les mêmes capacités, centres d’intérêt et affinités. Vous pouvez également utiliser l’auto-inscription pour les groupes basés sur les intérêts, les collaborations non notées, les unités supplémentaires, les cas de bénévolat ou pour les groupes d’étude.

En savoir plus sur la façon de créer et de gérer des groupes